Cantine scolaire et éducation

Les droits de l’enfant :
–    Être en bonne santé
–    Apprendre et grandir
–    Faire entendre sa voix

Ces principes ont conduit notre association à créer une, puis 3 cantines scolaires.

Cantine scolaire pour tous

Pourquoi ?Enfants malgaches à la cantine

De décembre à avril, leurs réserves épuisés, les villageois ne mangent plus qu’un seul repas par jour. Or un enfant ne peut pas étudier le ventre vide.

Comment ?

  • L’association finance l’achat des aliments et les parents viennent à tour de rôle préparer le repas des enfants.
  • Les parents construisent et animent la cuisine scolaire.
  • Le lavage des mains avant le repas est obligatoire.
  • Les enfants mangent dans leur salle de classe ou dehors dans la cour de l’école.

Education pour tous

L’association subventionne également les salaires de 7 enseignants sur 12 dans les trois écoles soutenues : Ankadibe (150 écoliers), Mamory (100 écoliers) et Vatovandana (150 écoliers).

Pourquoi ?

  • Dans les campagnes, un maitre d’école pour 150 écoliers
  • Le maitre d’école vient quand bon lui semble et délaisse parfois les enfants pendant une semaine.
  • D’après le responsable de la circonscription scolaire, les parents doivent s’occuper de l’école
  • Les filles partent très jeunes en ville pour travailler et faire le ménage.

cantine